Votre horoscope
de la semaine pour le signe Taureau

Taureau

21 avril - 20 mai

Ambiance Générale

La Balance continue à avoir la vedette, le Soleil et Mars sont conjoints dans le signe, et Mercure s'y trouve également. Vos journées iront au rythme de ces planètes qui ne font pas toutes de bons aspects.

1er décan : courage ! Saturne reprend une marche directe ce lundi et quittera bientôt le 1er décan du Verseau, non sans avoir été un peu sévère pour son dernier passage (le 1er datant du premier confinement). Vous sentirez-vous de nouveau confiné ou tout comme ? (Né autour du 26 avril).

2e décan : Mercure rétrograde et stationne à partir de samedi en regard de votre décan. Elle occupe aussi votre secteur du quotidien et il est possible que ce quotidien ne soit pas très pratique à vivre, ou peu confortable parce qu'il y a des contraintes.

3e décan : il se peut qu'un obstacle se profile, toujours dans les domaines gérés par la Balance, à savoir le travail, la forme, et les habitudes. Il peut même y avoir un blocage (Soleil vs Pluton), mais cela peut être général, pas seulement pour vous !

Vie Personnelle

Vénus est entrée en Sagittaire, un signe de Feu qui est le secteur 8 de votre zodiaque. Il gère les crises, les remises en question, mais aussi la flamme douloureuse de la jalousie.

1er décan : vous êtes encore sensible à Vénus et à son bon aspect avec Saturne. Il pourrait avoir pour vertu d'empêcher tous les excès qui peuvent être causés par la jalousie et la possessivité. Si cela vient de vous, vous comprendrez que votre intérêt est de vous modérer.

2e décan : avec Mercure rétrograde, vous n'aurez probablement pas envie de révéler vos sentiments ; vous préférerez les montrer d'une autre manière, un excès de pudeur vous empêchant d'être trop direct. Mais vos petites attentions seront appréciées.

3e décan : une semaine remuante, que ce soit en amour ou dans un autre domaine. D'autant plus que Mars va commencer à regarder votre décan à partir de vendredi et que vous aurez peut-être à soigner un proche malade. A moins que ça ne soit vous le/la malade.

Christine Haas

Psychologue, diplômée d'une maîtrise en sciences humaines et d'un DESS de psychopathologie, Christine Haas est depuis son enfance passionnée par l'astrologie, et son approche très scientifique de l'astrologie, elle la doit à son professeur, un mathématicien passionné comme elle par la science des étoiles.