Votre horoscope
de la semaine pour le signe Scorpion

Scorpion

23 octobre - 22 novembre

Ambiance Générale

Le Soleil en Balance poursuit sa course en formant deux aspects, l'un avec la planète de l'expansion, Jupiter, l'autre avec votre planète maîtresse : Pluton. Le premier est positif, le deuxième est un peu plus négatif...

1er décan : de l'argent ? Il est possible que vous attendiez qu'on vous paye un travail, ou des heures supplémentaires, mais si c'est le cas il semble que vous serez à la fois content d'avoir quelque chose, et mécontent parce que ça ne correspondra pas à ce que vous vouliez.

2e décan : la tentation de rester de glace face à un conflit sera là, mais vous vous demanderez tout de même si vous ne devriez pas réagir et si vous ne pouvez pas faire quelque chose, intervenir en douce auprès d'un tiers. Si vous êtes sûr de votre coup...

3e décan : Mars entamant un bon aspect avec Jupiter, vous pourriez recevoir une aide très inattendue dans l'affaire dont nous parlions la semaine dernière et qui vous oblige peut-être à vous défendre. A moins que vous ne preniez, vous, une décision que vous appliquerez plus tard.

Vie Personnelle

Vénus transite à présent par votre voisin Sagittaire où, il faut le dire, elle a tendance à être un peu dispersée et papillonnante. Ce n'est pas du tout votre façon d'aimer, heureusement elle ne se fera sentir qu'une journée, deux maximum.

1er décan : Vénus sera encore en relation avec votre décan jusqu'à samedi. Né après le 26, c'est vous qui en sentirez éventuellement les vibrations un peu méfiantes. Derrière cette méfiance, pourrait bien se cacher la peur de perdre l'amour de l'autre.

2e décan : vous recevrez quelques influx de Vénus en fin de semaine et apparemment vous serez un peu moins méfiant que ceux du 1er décan. Peut-être parce que la Lune en Poissons vous mettra dans une ambiance sentimentale, romantique...

3e décan : il sera plus question de vous aimer, ou d'apprendre à vous aimer davantage, que d'amour avec votre conjoint ou d'amour tout court. Si vous constatez que vous ne parvenez pas à stabiliser une relation, c'est que peut-être vous ne vous aimez pas assez !

Christine Haas

Psychologue, diplômée d'une maîtrise en sciences humaines et d'un DESS de psychopathologie, Christine Haas est depuis son enfance passionnée par l'astrologie, et son approche très scientifique de l'astrologie, elle la doit à son professeur, un mathématicien passionné comme elle par la science des étoiles.